office@canerpa.org | (+237) 69611 9950

Vision & Missions of CANERPA

Une excellente administration pour une Afrique glorieuse

Etre un centre d’excellence et de référence dans l’Afrique Sub-saharienne d’ici 2020 dans son processus de soutien des politiques de développement participatives et équitables, d’encouragement des actions concrètes et efficaces pour des organisations performantes, éthiques et innovantes.

  • Renforcement et développement des capacités institutionnelles et gestion des connaissances des Etats Africains dans l’administration publique et le e-gouvernement.
  • Servir de centre d’excellence et de soutien aux actions des gouvernements et des organismes connexes dans le renforcement des capacités, l’innovation dans l’administration publique pour une amélioration des services aux citoyens.
  • Offrir des formations spécialisées aux personnels d’entreprises publiques ou privées répondant aux normes internationales et adaptées au contexte actuel
  • Offrir des prestations diverses pour le développement concret des structures dans différents domaines (Gestion électronique des documents, archivage, …)

Pourquoi avoir mis sur pied CANERPA?

Un apport concret dans le dévéloppement de la nation

Ce centre porteur pour le Cameroun en particulier et l’Afrique en général se présente dans un contexte socio-économique très difficile, dans lequel les populations ont perdu tout espoir dans l’administration publique et les systèmes de gouvernance, de même que dans les entreprises et organismes privés. Livrée à elles-mêmes, sacrifiées au profit des intérêts inavoués, elles survivent au quotidien espérant une vie meilleure. A l’instar des autres pays de l’Afrique sub-saharienne, le Cameroun a entrepris depuis déjà plusieurs décennies d’innombrables réformes au sein de l’administration publique.

Réformes qui au départ visaient à résoudre des problèmes d’insuffisance de ressources financières et d’inadéquation entre le niveau des recettes et celui des dépenses du secteur public. Malheureusement, au vu des résultats, tous ces efforts se sont soldés par un constant échec, car la ressource humaine avait été sacrifiée au profit des considérations d’ordre purement économique et financier.

Pour preuve les statistiques concernant le Cameroun nous offrent un tableau sombre illustrant bien le contraste vécu dans la plupart des pays de l’Afrique Sub-saharienne. Malgré la diversité linguistique et ethnique, une géographie variée, des ressources naturelles et humaines immenses, la plupart des pays africains souffrent de crises diverses qui affaiblissent leurs populations chaque jour un peu plus.